Colloque DIPHE

ParAnna Rita Galiano

Colloque DIPHE

Colloque 11 juin 2018| 2ème Journée DIPHE avec la
participation des étudiants du master PEF

VULNÉRABILITÉS ET
TRANSFORMATIONS
Transmissions interrompues, mémoires enfouies

Université Lumière Lyon 2 | Grand Amphithéâtre
11 quai Claude Bernard 69007 Lyon

Entrée libre et gratuite par inscription
E-mail : master2pef2018@gmail.com

Extrait argumentaire

argumentaire
Le vécu d’un traumatisme, qu’il soit collectif, de guerre, enfermé dans nos mémoires non dites, ou individuel comme le diagnostic d’un handicap, d’une maladie ; quels que soit les stigmates comme traces ou témoignages des souffrances portées, non dites, ce vécu fait irruption et vient entraver les processus de transmission qui sont autant de nécessités de transformations psychiques. Lorsque ces transformations ne peuvent se faire, elles font place à des modes relationnels automatisés et à des identités inhabitées. Comment se donner les moyens d’une transformation possible, comment pouvons nous créer l’histoire à venir et se dégager de répétitions mortifères ? Créer les conditions d’une parole possible est le travail du psychologue et la réflexion sur ces processus, le travail du chercheur en psychologie et plus largement en sciences humaines. Ce travail de prise de conscience ne peut se faire seul. Comment les historiens, anthropologues, artistes, peuvent-ils nous aider dans ce travail de mise en mots et en pensée du chercheur ? Devons nous aussi en tant que chercheur, passer par l’épreuve de la production et de l’éprouvé artistique ou devons-nous nous en prémunir ? L’acceptation de la vulnérabilité propre à chaque sujet est-elle un passage nécessaire pour retrouver les sources du traumatisme et pouvoir le transformer pour construire une identité assumée et un processus d’autonomisation ? Quels moyens pour y parvenir ?

Programme complet Programme journée d’étude DIPHE 11 juin 2018

À propos de l’auteur

Anna Rita Galiano administrator

Laisser un commentaire