Prochaine manifestation 5 mars 2019

ParAnna Rita Galiano

Prochaine manifestation 5 mars 2019

LES TROUBLES DU NEURODÉVELOPPEMENT : ÉTAT DES CONNAISSANCES ET ENJEUX ÉTHIQUES

CONFÉRENCE GRAND PUBLIC Co-organisée par le CTRDV (PEP 69) le laboratoire DIPHE, le Labex CORTEX

5 mars 2019 Grand amphi Université de Lyon – 92 rue Pasteur – Lyon 7e

Les troubles du neurodéveloppement recouvrent l’ensemble
des anomalies de structure ou de fonctionnement cérébral survenant
de cette occasion pour aborder les enjeux d’une meilleure diffusion
des connaissances sur ces troubles, mais aussi les questions
éthiques posées par la médecine prédictive.

GRAND AMPHI UNIVERSITÉ DE LYON
92 rue Pasteur – Lyon 7e
5 MARS 2019 – DE 18H30 À 20H30
ACCÈS À LA SALLE À PARTIR DE 18H00
ETAT DES CONNAISSANCES
AUTOUR DES TROUBLES DU NEURODÉVELOPPEMENT
VINCENT DES PORTES (Professeur de pédiatrie – Chef de service de Neuropédiatrie HFME
– Coordonnateur de la filière maladies rares Défiscience)

Depuis quelques années, la notion de « troubles du neurodéveloppement » (TND) appa-
rait dans le débat public. Ces troubles recouvrent l’ensemble des anomalies de structure ou de fonctionnement cérébral survenant sur un cerveau en développement. Il peut s’agir des troubles du spectre de l’autisme, du trouble du développement intellectuel, des troubles de la communication dont les troubles du langage, de trouble de la motricité, des troubles des apprentissages et du trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité. Cette première communication sera l’occasion d’aborder les enjeux d’une meilleure diffusion des connaissances sur ces troubles dans tous les champs de l’accompagnement.

TROUBLES DU NEURODÉVELOPPEMENT ET ENJEUX ETHIQUES POSÉS PAR LA MÉDECINE PRÉDICTIVE DAMIEN SANLAVILLE (Professeur de génétique – Chef du service de cytogénétique HCL)

Ces dernières années, les analyses permettant d’explorer notre génome ont connu une double révolution avec l’arrivée des techniques d’Analyse chromosomique sur Puce à ADN et plus récemment de séquençage à haut débit. Alors qu’il y a quelques années nous ne pouvions étudier qu’un ou quelques gènes, nous sommes maintenant capable de lire la séquence de nos 22 000 gènes. La difficulté de ces techniques réside dans la bonne interprétation des variations que nous identifions. Cette difficulté est double : niveau de compétence et éthique. Nous aborderons les principaux problèmes éthiques soulevés par ces nouvelles possibilités à savoir la découverte de données incidentes : l’identification de facteurs de susceptibilité ou encore le diagnostic d’hétérozygotie (porteur sain d’une anomalie génétique).

Plus de renseignements et inscriptions sur : http://www.lespep69.org/conferenceTND.html

Entrée libre et gratuite, de 18h30 à 20h30
Accès à la salle à partir de 18h00

À propos de l’auteur

Anna Rita Galiano administrator

Laisser un commentaire